Agrandir l'image
Séance d’escalade sur le pont Jacques-Gabriel : des cordistes procèdent à l’installation des nouveaux projecteurs.

patrimoine culturel

Mise en lumière du pont Jacques-Gabriel

Les principaux monuments blésois bénéficieront prochainement d’une mise en lumière, dans le cadre du dispositif « Action cœur de ville ». Après deux mois d’installation, le pont Jacques-Gabriel est le premier édifice à disposer d’un nouveau système d’éclairage.

Publié le

Ce joyaux du patrimoine – construit en 1724 – profite désormais d’un habillage lumineux soulignant la majestuosité de son architecture. Placés sur les rives, aux angles et aux têtes des 20 piles du pont, les 68 projecteurs LED forment un éventail rayonnant à 180 degrés. Cette installation fait ainsi dialoguer, de façon harmonieuse, les structures horizontale et verticale du monument.

Si la mise en valeur du patrimoine constitue l’un des enjeux fondateurs du projet, la préservation de la biodiversité représente l’autre pendant. Afin de diminuer l’impact de la mise en lumière sur le ciel nocturne et la vie aquatique, la Ville de Blois a sollicité l’expertise d’écologues. Ces scientifiques ont longuement observé l’écosystème présent aux abords du pont (plantes, insectes, animaux). Les résultats de leurs études ont permis d’identifier des couleurs dont les longueurs d’onde ne perturbent pas le développement de la faune et de la flore locale.

Le projet de mise en lumière a également été validé par l’architecte des bâtiments de France et le conservateur régional des monuments historiques.

Au fil des saisons, le pont Jacques-Gabriel se trouvera ainsi illuminé de différentes teintes, de la tombée de la nuit à 0 h 30 (avec une baisse d’intensité à 22 h 30 en hiver et 23 h 30 en été).